Cordonnerie multiservice

Crée en 1945 sous le nom de « Fédération de la cordonnerie et de la botterie », la branche professionnelle est désormais nommée « Cordonnerie multiservice ». En effet, la plupart des entreprises la composant intègrent d’autres activités que la réparation et la rénovation d’articles en cuir (chaussures, sacs à main, vêtements en cuir…), telles que la vente d’articles d’entretien du cuir, la duplication de clés, la fabrication de tampons, l’imprimerie, le nettoyage de chaussures, et même parfois la vente de petits articles de maroquinerie et/ou de chaussures.

Ces entreprises sont le plus fréquemment des TPE, ou même des artisans exerçant de manière autonome (on dénombre 2 300 indépendants, non couverts par ce portrait de branche).

N. B. L’arrêté du 23 janvier 2019 a procédé au rattachement des conventions collectives nationales Cuirs et peaux (IDCC 0207) et Cordonnerie multiservice (IDCC 1561) à celle de la Maroquinerie (IDCC 2528).

Principales activités

Chiffres clés

  • Entreprises
  • Salariés
  • Contrats d'alternance
Entreprises
  • Entreprises
  • Établissements
Salariés
  • Salariés
Contrats d'alternance
  • Contrats d'apprentissage
  • Contrats de professionnalisation
  • Total alternance

Enjeux et perspectives

  • Activité économique
  • Emploi
  • Compétences
Activité économique

Principaux enjeux

Continuer le développement d’activités diversifiées
Développer les activités à forte valeur ajoutée (remise à neuf de chaussures/sneakers haut de gamme, sublimation de cuirs…)
Mettre en avant les avantages de l’entretien et de la réparation des chaussures dans une optique RSE

Au cours des cinquante dernières années, les entreprises de la cordonnerie ont connu une baisse de leur activité : l’essor des chaussures et produits maroquiniers à bas coût, avait rendu le prix d’une réparation aussi couteuse qu’un nouvel achat. Ainsi, elles ont dû progressivement diversifier leurs activités, en proposant des services annexes tels que la duplication de clés et gravures. Plus récemment, avec la forte croissance de la vente en ligne (notamment depuis la crise sanitaire), des services de relais colis (Mondial Relay, Chronopost…) sont également proposés par certaines structures. Cette diversification des activités soutient le développement des entreprises de la branche. Elle contribue à stabiliser ou accroître leur chiffre d’affaires, bien que de nouveaux acteurs sans formation en cordonnerie développant les activités annexes au secteur (gravures, clés, point relais…) viennent les concurrencer.

Les produits entretenus et réparés ont évolué : arrivée sur le marché de nouvelles formes / coloris / densité de cuir (nubuck…), réparation de nouveaux produits haut de gamme (tels que les sneakers, alors que certaines paires peuvent coûter jusqu’à plusieurs centaines d’euros), réalisation de travaux à forte valeur ajoutée sur des produits techniques (sublimation des cuirs), etc.

L’intérêt croissant des consommateurs pour la RSE est une réelle opportunité pour les entreprises du secteur, qui se positionnent comme des acteurs du développement durable via l’entretien/réparation d’objets abimés. De plus, une consommation éthique (« moins consommer, pour mieux consommer » avec des produits aux composants mieux sourcés, « Made in France », etc.) implique souvent un coût d’achat plus élevé que pour des produits standards. Pour ces produits aussi, l’entretien et/ou la réparation peut s’avérer plus intéressant (éthiquement et économiquement) qu’un nouvel achat. Cette tendance ne devrait pas se démentir dans les prochaines années et est porteuse d’activités pour les entreprises de la branche. La FFCM a travaillé de concert avec l’éco- organisme Re Fashion pour mettre en place suite à la loi AGEC , un fond de Réparation qui incitera la population à réparer au lieu de jeter

Emploi

Principaux enjeux

Promouvoir le métier de cordonnier auprès des jeunes
Développer l’alternance pour faciliter les transmissions de compétences

Une grande partie des salariés de la branche professionnelle Cordonnerie multiservice exerce des fonctions de production et d’assemblage, inhérentes au métier de cordonnier. Ainsi, le métier de cordonnier est de plus en plus perçu comme un métier d’avenir, moteur de la transition écologique et environnementale. La présence de la branche au Sustainable Leather Forum atteste sa volonté de s’engager dans une démarche proactive en matière de durabilité.

La moyenne d’âge des salariés de la branche étant élevée, celle-ci anticipe des départs en retraite importants dans les prochaines années. Pour assurer la préservation des emplois et des compétences en son sein, et en tant que branche historiquement artisanale, celle-ci mise sur l’alternance. Elle travaille également à la promotion de ses métiers et ses parcours. Le site internet de son principal syndicat patronal, la Fédération Française de la Cordonnerie Multiservice (FFCM) a publié de nombreuses informations à destination de ces publics (ex. articles Comment devenir cordonnier et Liste des centres de formation en Cordonnerie multiservice). La FFCM participe aussi à des actions de promotion via sa participation au salon « Made in cuir », où elle promeut les métiers et les innovations des entreprises du secteur  1. L’écoresponsabilité dans laquelle les entreprises de la branche s’inscrivent de manière inhérente est également mise en avant (réparation d’articles usés pour pouvoir les porter plus longtemps) pour attirer des profils jeunes, sensibles à ces thématiques. Plus globalement, la filière du Cuir (tannage, maroquinerie, chaussure, cordonnerie) cherche à créer une synergie entre les entreprises du Cuir pour développer des parcours professionnels, incluant le métier de cordonnier.

  1. Source : https://conseilnationalducuir.org/guide/metiers/cordonnier-reparateur
Compétences

Principaux enjeux

Développer les compétences liés aux nouveaux types de services et articles à réparer
Promouvoir l’utilisation d’outils digitaux d’e-commerce

La diversification de types d’articles chaussants à réparer (sneakers, baskets…) et la technicité des entretiens et/ou réparations à leur proposer implique une montée en compétences des salariés sur ces sujets. Pour répondre aux besoins en formation des entreprises et des salariés, la Fédération Française de la Cordonnerie Multiservice (FFCM) propose des stages de perfectionnement sur les techniques de cordonnerie, mais également sur les activités annexes (gravures, clés, point relais…). L’objectif est de permettre aux salariés du secteur de la Cordonnerie multiservice de conserver un haut niveau de compétences sur l’ensemble de leurs activités (polyvalence), y compris celles qui sont concurrencées par d’autres acteurs que ceux de la branche.

Le développement d’offres en ligne (sites vitrine, référencement en ligne, devis en ligne) permet également de répondre à des attentes des clients en matière d’information. Cela pousse à la montée en compétences des professionnels dans la gestion du e-commerce et de la relation client à distance (réseaux sociaux, Google…).

Études associées

Interindustrie

Impact de la transition écologique sur les métiers et les compétences de l’industrie

  • septembre 2022

Interindustrie

Crise sanitaire : diagnostic des impacts de la crise économique sur les secteurs et territoires industriels

  • National
  • novembre 2021
carte_normandie

Interindustrie

Adéquation entre l’offre de formation et les besoins en compétences de l’interindustrie en Normandie

  • Normandie
  • janvier 2023

Interindustrie

Adéquation entre l’offre de formation et les besoins en compétences pour l’interindustrie en Île-de-France

  • Île-de-France
  • septembre 2022
carte_nouvelle_aquitaine

Interindustrie

Panorama emploi, compétences et enjeux prospectifs de l’interindustrie en Nouvelle-Aquitaine

  • Nouvelle-Aquitaine
  • septembre 2022
carte_normandie

Interindustrie

Panorama emploi-compétences mutations industrielles de la région Normandie

  • Normandie
  • novembre 2021

Liens utiles

Suggérer une
modification ?