Fabrication et commerce des produits à usage pharmaceutique parapharmaceutique et vétérinaire

Les entreprises de la branche professionnelle Fabrication et commerce des produits à usage pharmaceutique, parapharmaceutique et vétérinaire (FC2PV) sont positionnées sur les activités suivantes :

  • Développement, fabrication et commercialisation de dispositifs médicaux, ainsi que de réactifs et d’instruments pour le diagnostic in vitro, utilisés principalement par les laboratoires d’analyses médicales et la transfusion sanguine, ainsi que par les laboratoires de contrôle alimentaire et environnemental ;
  • Fabrication et commercialisation des matières premières, des produits et accessoires à usage pharmaceutique, parapharmaceutique, cosmétique, nutraceutique et diététique et plus généralement à destination de la santé humaine et de la médecine. La branche inclut également le négoce, ainsi que la recherche, études, tests et développement de ces produits ;
  • Développement, fabrication et commercialisation de médicaments et diagnostics vétérinaires destinés aux animaux produisant des denrées alimentaires consommées par l’homme et les animaux de compagnie, ainsi que la distribution de produits vétérinaires, de produits d’alimentation et de matériels vétérinaires.

Les entreprises exerçant ces activités interviennent dans le domaine de la santé et du bien-être.  

Les entreprises de la branche professionnelleFC2PV se distinguent principalement des entreprises de la branche professionnelle Industrie pharmaceutique sur les aspects réglementaires qui leur sont spécifiques.  Une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM), similaire à celle des médicaments à usage humain, est requise pour les médicaments vétérinaires. Le marquage CE constitue l’étape clé dans la mise sur le marché de la majorité des autres produits des entreprises de la branche FC2PV. Les processus de production sont règlementés. La logique de distribution est proche de celle de la branche professionnelle Répartition pharmaceutique.

Chiffres clés

  • Entreprises
  • Salariés
  • Contrats d'alternance
Entreprises
  • Entreprises
  • Établissements
Salariés
  • Salariés
Contrats d'alternance
  • Contrats d'apprentissage
  • Contrats de professionnalisation
  • Total alternance

Enjeux et perspectives

  • Activité économique
  • Emploi
  • Compétences
Activité économique

Principaux enjeux

Soutenir le dynamisme des différents secteurs composant la branche
Participer à la démarche OneHealth et à la santé publique
Se démarquer dans un environnement fortement concurrentiel et très réglementé

Dans la branche professionnelle Fabrication et commerce des produits à usage pharmaceutique, parapharmaceutique et vétérinaire (FC2PV) les dynamiques observées sont différentes en fonction des marchés concernés.

Le diagnostic biologique intervient dans une majorité des prises de décisions médicales tout au long du parcours de soin. Il est appelé à jouer un rôle croissant, notamment pour le suivi des maladies chroniques, dont le nombre est en augmentation régulière. Avec la crise du COVID-19, les entreprises de la branche professionnelle FC2PV ont démontré leur capacité à proposer rapidement des solutions de dépistage et ont connu un pic d’activité lors de la crise sanitaire 1. Après deux années axées sur la gestion de la crise, le marché devrait se rééquilibrer 2. Le contexte réglementaire est un enjeu particulier pour les entreprises de la branche spécialisées dans le diagnostic biologique, puisqu’il peut impacter durablement les coûts de R&D et d’innovation, notamment dans le numérique.

Le marché des compléments alimentaires est reparti à la hausse en 2021. Le secteur continuera son développement du fait de la sensibilité des Français aux solutions de prévention 3 naturelle.

La demande des consommateurs a augmenté pour tous les segments de la cosmétique Française, avec un succès notable du luxe et de la dermo-cosmétique. Le marché cosmétique mondial a connu un fort rebond en 2021, renouant avec son niveau de 2019 4. La vente en ligne est particulièrement dynamique pour ces produits. Au niveau mondial, l’attrait pour les cosmétiques bio et naturels se confirme en 2021 et devrait perdurer.

Dans le secteur des médicaments et diagnostics vétérinaires, le marché est porté par les médicaments de prévention (vaccins et antiparasitaires), tandis que la part des médicaments de traitement diminue. Les démarches et plans éco-antibio visant à diminuer l’usage des antibiotiques ont entraîné une baisse considérable de la demande. L’innovation (médicament et diagnostic) est le principal levier de développement en réponse aux attentes de soins (jusqu’en gériatrie) et de bien-être des animaux de compagnie ou producteurs de denrées alimentaires. Au-delà de la santé animale, les médicaments vétérinaires sont un enjeu crucial pour la santé humaine et pour l’environnement : plus de deux tiers des pathogènes responsables de maladies chez l’homme proviennent de réservoirs animaux. La prévention et le traitement de ces maladies chez les animaux bloquent donc le risque de transmission à l’homme. Là aussi, le contexte réglementaire a un impact important et on assiste ces dernières années à une augmentation des exigences dans les demandes d’autorisation de mise sur le marché).

  1. Source : Rapport annuel de branche 2022
  2. Source : Ibid.
  3. Source : Ibid.
  4. Source : Ibid.
Emploi

Principaux enjeux

Soutenir le recrutement des entreprises, notamment sur les profils qualifiés (cadres et techniciens)

Les cadres sont la CSP la plus représentée au sein de la branche, couvrant plus d’un tiers des salariés du secteur. Les métiers liés à la production représentent aux alentours d’un cinquième des effectifs, suivi par les effectifs travaillant dans la recherche et le développement.

En lien avec la croissance de la demande depuis la crise sanitaire, les besoins en recrutement sont en hausse dans la branche professionnelle FC2PV. Néanmoins, elle est confrontée à des difficultés de recrutement. Toutes entreprises confondues, les techniciens de maintenance/de production et les conducteurs de ligne sont particulièrement en tension. De plus, les entreprises recherchent des profils hautement qualifiés et polyvalents (biologistes, biostatisticiens, biomathématiciens, ingénieurs en robotique, développeurs de logiciels) difficiles à sourcer dans un marché du recrutement très concurrentiel, tous secteurs confondus.

Enfin, l’augmentation des exigences pour les dossiers d’autorisation de mise sur le marché (AMM/marquage CE) et le renforcement réglementaire à toutes les étapes de la vie du médicament (R&D, fabrication, publicité, commercialisation, pharmacovigilance) entraînent un renforcement des équipes réglementaires.

Compétences

Principaux enjeux

Poursuivre la formation des salariés pour élargir le champs de leurs compétences
Former les salariés aux évolutions induites la digitalisation et la robotisation des process de production
Continuer la politique d’alternance dans la branche pour former des salariés

Les salariés de la branche ont connu une croissance importante des heures de formation, entre 2020 et 2021. Ils bénéficient en grande majorité de formations orientées vers les activités spécifiques au métier exercé, au management et à la qualité. Pour répondre aux besoins des salariés et entreprises en matière de qualification, la branche propose 12 CQPpour les métiers de la production, de la maintenance, de la logistique, mais aussi de la vente et du marketing.
La digitalisation des activités demande une montée en compétences pour tous les métiers. En particulier, la robotisation et l’évolution des procédés de production (industries de pharmaceutique, parapharmaceutique, cosmétique, vétérinaire…) induisent des besoins croissants en compétences techniques digitales chez les ETAM (Employés, Techniciens et Agents de Maîtrise), ainsi qu’une plus grande autonomie et la polyvalence des opérateurs. Pour soutenir les entreprises dans leurs actions de formation, la branche met à leur disposition de nombreux outils d’information sur le site de son observatoire.
La formation en alternance est mobilisée par les entreprises de la branche pour faire face aux enjeux de R&D. Depuis 2020, on observe une légère croissance du nombre d’alternants permettant aux jeunes de s’approprier les compétences sur des métiers techniques : développement produit R&D, performance industrielle, qualité, contrôle de gestion industriel… Mais aussi logistique, marketing, vente et administratif.

Études associées

Fabrication et commerce des produits à usage pharmaceutique, parapharmaceutique et vétérinaire

Statistiques de la formation

  • National
  • octobre 2023
Cette étude est disponible sur le site de l'Observatoire des métiers des industries de la santé humaine et animale
Je consulte l'étude

Interindustrie

EDEC Industries de santé – Maturité numérique

  • National
  • mars 2023

Interindustrie

EDEC Industries de santé – Impact de la transition écologique sur les métiers et les compétences

  • National
  • mars 2023

Interindustrie

EDEC Industries de santé – Actualisation des référentiels d’activités et de compétences sur les métiers juridique et compliance / règlementaire et qualité

  • National
  • mars 2023

Interindustrie

EDEC Industries de santé – Impact des évolutions technologiques sur les métiers de la maintenance

  • National
  • mars 2023

Interindustrie

EDEC Industries de santé – Impact de la transition écologique sur les métiers et compétences

  • National
  • janvier 2023

Liens utiles

Suggérer une
modification ?