MENU
MENU

Recherche

Newsletter

Accessibilité

    MENU
    MENU
    Retour
    Interindustrie Lecture

    État des lieux des formations qualifiantes initiales et continues et Cartographie des besoins en compétences, emplois et métiers dans le domaine nucléaire

    L’objectif de cette étude, dans le cadre de l’EDEC Nucléaire, est d’établir une cartographie des principaux enjeux de la filière nucléaire en termes de projets et de ressources humaines, un état des lieux de l’offre de formation, une cartographie des métiers-repères à la disposition de l’ensemble des professionnels qui l’utiliseront ensuite pour mettre en œuvre les actions de la filière.

    L’énergie nucléaire comme pilier de la transformation énergétique

    Dans son discours du 10 février 2022, intitulé « Reprendre en main notre destin énergétique ! », le Président de la République a confirmé la construction en France de 6 nouveaux réacteurs de production électronucléaire de type EPR2, pour des mises en service à partir de 2035. Il y indique également la mise à l’étude de 8 réacteurs supplémentaires, ainsi que son souhait « qu’aucun réacteur nucléaire en état de produire ne soit fermé à l’avenir compte tenu de la hausse très importante des besoins électriques en France ». Ces annonces s’inscrivent dans une électrification massive des usages de l’énergie afin de remplacer progressivement une partie des usages actuels des énergies fossiles. Il s’agit donc d’une transformation du mix énergétique à l’horizon 2050, dont la production électronucléaire, la production décarbonée d’hydrogène, la production d’énergies renouvelables et la sobriété dans la consommation énergétique seront des piliers.

     

    Maintenir une présence industrielle de pointe dans les territoires et accompagner la transition énergétique

    Dans ce contexte, l’EDEC de la filière nucléaire, au sein duquel se sont déroulés les présents travaux, vise à renforcer et préserver les compétences de personnels et entreprises de la filière nucléaire nécessaires pour garantir l’approvisionnement énergétique de la France, maintenir une présence industrielle de pointe dans les territoires, accompagner la transition énergétique de la France, développer l’attractivité de la filière nucléaire.

     

    La filière nucléaire, en bonne position pour absorber les enjeux 2022-2030

    D’un point de vue emplois, métiers et compétences, la filière nucléaire présente potentiellement une position favorable en termes de capacités à absorber ses enjeux 2022-2030, à condition d’intensifier la structuration de ses parties prenantes(notamment formation) pour ses nouveaux besoins et d’adapter  ses pratiques RH à de grands projets.