MENU
MENU

Recherche

Newsletter

Accessibilité

    MENU
    MENU
    Retour
    Interindustrie Lecture

    [EDEC Gaz] Étude prospective des métiers et compétences de la filière des gaz, de la chaleur et des solutions énergétiques associées, à horizon 2030

    Dans le cadre d’un Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC), signé en septembre 2021, une étude prospective sur l’emploi et les compétences de la filière des gaz, de la chaleur et des solutions énergétiques associées, a été menée par LHH et Adecco Analytics sous l’égide du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion (MTEI) et de l’OPCO 2I. Il apparait que dans l’hypothèse d’une conversion verte des acteurs du secteur, la filière représentera jusqu’à 401 000 emplois salariés en 2030.

    L’étude met en évidence le potentiel de développement de la filière pour la prochaine décennie avec la réalisation d’un scénario « d’accélération verte ». Sa réalisation nécessite la concomitance de plusieurs facteurs : des dépenses d’investissements de l’État et des collectivités publiques, une « révolution d’usages » des clients accompagnés par les acteurs de la filière ou encore la conversion du réseau de transport et des sites de stockage vers les bio gaz et l’hydrogène. L’urgence de la transition écologique et la guerre en Ukraine bouleversent les grands équilibres énergétiques et stratégiques. Ce contexte pourrait inciter à la mobilisation des pouvoirs publics et accélérer l’investissement des entreprises.

    170 000 nouvelles embauches interviendraient essentiellement dans la production de gaz (dont hydrogène et bio méthane) et dans les services énergétiques, équipements et installations. Elles profiteraient à l’ensemble des territoires, en particulier les territoires ruraux.
    Elles s’ajouteraient aux 231 400 salariés de la filière positionnés sur les cinq maillons de la chaine de valeur : production, transport et stockage, distribution, commerce et vente, services énergétiques, équipements et installations. Ces salariés sont répartis sur l’ensemble du territoire de manière inégale au sein d’entreprises très diverses, dont une majorité de TPE et PME.